Conférence de printemps 2019 - CHAR

Cette année encore, le Cercle Historique de l’Arribère vous propose de nombreuses conférences. En 2019, cinq vous sont proposées. Agendas sortis, voici le programme de ce printemps ! Plus d'informations sur http://bearndesgaves.fr/char/.

Ces conférences seront dispensées les vendredis soirs à 18h30 à la salle de la C.C.B.G au 14 rue St Germain à Navarrenx (à l’exception de la conférence Architectures rurales et/ou Maisons de Pays en Béarn des Gaves de Christian Bouche).

 

➥ Le pays de Navarrenx dans l’épicentre du phénomène Cagot

Par Benoît Cursente (Professeur de littérature médiévale Directeur de recherche honoraire au C.N.R.S.) le 25 Janvier.

Après restitution du tableau méthodique du phénomène des cagots partout où il a existé, entre Garonne et Èbre, Monsieur Cursente s'est interrogé sur la place qu'occupe le pays de Navarrenx dans cet espace, dans une zone de plus longue durée et de plus grand intensité.

 

➥ L’apprentissage en Béarn du Moyen-Age à la Révolution

Par Michel Syndique (Animateur des ateliers de paléographie béarnaise du C.H.Ar) le 8 Février.

A partir de contrats notariés de plusieurs professions, Monsieur Syndique analysera les conventions juridiques, sociales et économiques entre apprentis et maîtres.

 

➥ L’abbaye bénédictine Saint-Vincent de Lucq

Par Michel Peyresaubes (Professeur passionné d'Histoire du village de Lucq de Béarn) le 15 Mars.

Histoire de l'abbaye bénédictine depuis sa fondation à la fin du 10e siècle jusqu'à l'expulsion des moines bénédictins en 1569. L'autorité de certains de ses abbés ayant eu un rôle de conciliateurs et d'arbitres, fut reconnue par les Souverains des pays alentours.

 

➥ Architectures rurales et/ou Maisons de Pays en Béarn des Gaves

Par Christian Bouche (Architecte du Patrimoine) le 29 Mars.

Attention: seule conférence dispensée hors terres navarraise. Elle se tiendra à la Station (CCBG de Sauveterre-de-Béarn, route de Salies).

Longtemps, dans le monde universitaire français, l’étude de la « maison traditionnelle » a été l’apanage des géographes. D’où l’importance prise par le travail sur la carte, l’attention portée aux terroirs, dont le marqueur identitaire le plus apparent était la « maison de pays ». Sans renier ces apports, d’autres approches sont aujourd’hui nécessaires, dont celle qui vise à rétablir ces maisons dans une Histoire, et dans leurs chronologies. Une autre optique, non moins indispensable, tient à la valeur esthétique. Sachant les difficultés de la condition paysanne, conscient des contraintes de l’activité agricole, connaissant les problèmes du transport des matériaux : comment ces hommes ont-ils trouvé assez d’énergie pour vouloir faire de leurs bâtiments des architectures, portées par leur exigence du « Beau ».

 

 Expansion d'une vicomté gasconne: le domaine des Foix-Béarn et ses bastides

Par Jean-Paul Valois (Docteur en Sciences, Secrétaire de l'Association Bastides 64) le 12 Avril.

La famille Foix-Béarn, en particulier Gaston Fébus, dominait un domaine éclaté. Cet ensemble territorial s'est constitué par étapes, en usant du fait militaire mais surtout par des pratiques matrimoniales. Leur mise en œuvre suggère une stratégie géopolitique, avec en arrière-plan les influences de l'église et du droit romain : se précise à cette époque la notion de territoire et de frontières. Cet exemple illustre l'expansion des seigneuries au Moyen-Âge, nécessitant des moyens nouveaux d'administration. Les bastides constituent l'un de ses dispositifs. Les dates de création, les situations géographiques ; les plans, examinés sur les trois entités Béarn, Marsan et Foix, nous donnent des indications sur la stratégie des vicomtes et leurs relations avec les communautés traditionnelles.

 

Cropped bandeaucharok1

 

Navarrenx ville label Bearn Patrmoine