Créer un site internet

Pau

  • Chic ! De nouvelles anecdotes !

     

    Conférence "L'histoire du Béarn. La culture régionale face aux défis contemporains"

    au Centre Nelson Paillou (Pau) le Jeudi 12 Mars 2020



     

    Avouez que ça fait longtemps que vous n’avez pas lu un article commençant par “chic !”.

    Corona-quoi ? Après avoir saluer du coude une salle se remplissant rapidement, qui finira comble, la conférence de Francis Théau démarre.

     

    Pour reprendre les termes de l’UPPA (l’Université de Pau et des Pays de l’Adour) Francis Théau est doctorant en histoire au laboratoire ITEM - (Identités, Territoires, Expressions, Mobilités). La conférence a été composée d'une partie introductive mettant en évidence la place particulière occupée par l'histoire dans les sciences sociales et la place qu'elle doit ou devrait occuper dans la culture générale des décideurs, mais aussi dans celle de chaque citoyen.

    L'accent a ensuite été mis sur l'intérêt particulier présenté par l'histoire régionale, en l’occurrence ici celle du Béarn. L'intervenant a expliqué l'initiative qu'il a prise de confectionner un récit allant des origines de la Vicomté de Béarn jusqu'à la date de son rattachement à la France, sous la forme d'une émission radio. Celle-ci a été diffusée en 35 épisodes hebdomadaires sur les ondes de «La Voix du Béarn», avant d'être gravée et distribuée sous forme de CD.

    La réflexion a été étendue aux problématiques actuelles de la culture régionale et de la place qu'elle peut occuper dans le contexte actuel d'uniformisation et de globalisation. Un échange avec le public a été proposé.

    Alors en effet, la conférence a commencé par une définition très générale de l’Histoire ainsi que sa place dans la culture populaire et l'inconscient collectif, en insistant notamment sur les présentateurs télé ou radios et leur longévité dans le paysage audiovisuel français. L'Histoire passionne, ceux qui la raconte aussi ! Conter ce savoir, pas toujours objectif, est le fruit d’une démarche dite “scientifique” où l’on tente justement de retracer une Histoire objective. En vain dans nombre de cas. De là, le lecteur doit connaître de qui est l’écrit qu’il lit, pour mieux ou bien interpréter. 

    Après cette mise au point, Francis Théau balaye un millénaire et demi d’histoire, de femmes et d’hommes béarnais. Avec à la clef plusieurs petites anecdotes dont je n’ai pas encore parlé sur la page Facebook Chroniques d’un village béarnais. En voici une liste qui pourrait, pourquoi pas, un jour compléter celle des Qu’at sèy ! Je le sais !.

     

    • L'Aquitaine (et donc le Béarn) est devenue romaine sur à une bataille au sud des Landes menée par le lieutenant et légat romain Crassus.

    • A l’origine, le Béarn se délimitait le long du gave de Pau, entre Maslacq et Nay: on la nomme ainsi le Béarn primitif. 

    • Gaston IV de Béarn a participé à la prise de Jérusalem (où il était responsable de la construction des machines de guerre). Son importance capitale lors de cette croisade, la première, lui a valu le titre de Gaston IV le Croisé.

    • Grâce à Gaston IV, un quartier de Saragosse était sous direction béarnaise (ce premier était seigneur de Saragosse et pair de la couronne d’Aragon).

    • Quatre vicomtes béarnais ont perdu la vie durant la Reconquista espagnole.

    • La tombe de Gaston IV et son olifant se trouvent respectivement à la basilique de Nuestra Señora del Pilar et à la cathédrale Saint-Sauveur, tous deux à Saragosse.

    • Les Fors béarnais, ensembles de textes juridiques régissant la vie en Béarn, étaient présents des deux côtés des Pyrénées.

    • Catherine de Foix-Béarn, aussi connue sous le nom de Catherine de Navarre (arrière-grand-mère d’Henri IV), était représentée avec une vache sur sa couronne.

    • La mère d’Henri IV, Jeanne d’Albret, était protestante. Son père, Antoine de Bourbon, était catholique lui.

    • En 1620, le Béarn est annexé au Royaume de France de Louis XIII, fils d’Henri IV. Mais cela aurait été impossible sans le soutien d’un noble béarnais: Pierre de Marca.

    • La dynastie Bernadotte règne toujours sur la Suède: Charles XVI Gustave est la septième génération de la descendance de Charles XIV Jean (mieux connu en Béarn sous Jean-Baptiste Bernadotte).

    • La dynastie Bernadotte règne (aussi et) toujours sur la Norvège: Harald V est la cinquième génération de la descendance du Béarnais.

    • La vaches seraient le symbole du Béarn car elles représenteraient la fertilité.


    Enfin, un dernier mot dire que l’émission radio en question, “L'Épopée du Béarn” de la radio La Voix du Béarn sera publiée en CD dans les mois qui suivent avec le concours de l’IBG (Institut Béarnais et Gascon).

     

    Pour plus d'informations, cliquez sur les liens !! :)

    Page Facebook Chroniques d'un village béarnais

    Album Qu'at sèy ! Je le sais !

    Page Facebook IBG

    Site internet IBG

     

    20200312 204915